FAST 41 Airsoft

FAST 41

Accueil

Présentation

Découvrir l'airsoft

Membres FAST 41

Photos

Vidéos

Infos

Règlements

Liens

Forum

Contact

Partenaires

Section ADES

FAST 41 Airsoft

FAST 41 Airsoft

Règlement en jeu de la FAST 41

Le règlement qui vous permettra de jouer en toute sécurité et en vous amusant !

RÈGLES GÉNÉRALES

- Avoir plus de 18 ans
- Protection visuelle obligatoire (lunettes ou masques)
- Connaître les risques de l'airsoft et les assumer
- Pas d'embrouilles, on est là pour s'amuser
- Consommation d'alcool ou de produits illicites interdit

AVANT LA PARTIE

- Chaque arme doit être passée au chrony avant le début de la partie
- Aucun chargeur engagé pendant le briefing ou en zone neutre
- S'il y a un blessé réel, l'indiquer et le jeu sera stoppé
- Billes biodégradables obligatoires (fournies par la FAST pour les membres)
- Respecter tous les joueurs (amis et ennemis) et la hiérarchie dans le jeu
- Durant le transport, les répliques doivent être séparées des batteries et chargeurs
- Les tests des répliques doivent se faire dans la zone prévue à cet effet uniquement
- Aucun déplacement sur la voie publique avec répliques ou équipement "de guerre"

RÈGLES EN JEU

- Quand on est touché, on crie "out" et on se met à terre en attendant le médic ou la fin de l'action dans sa zone, avant de rejoindre la zone d'attente en levant son arme au dessus de la tête
- Si vous croyez avoir touché un adversaire mais que celui ci ne se déclare pas "out", rien ne sert de se fâcher, on est la pour la bonne ambiance, alors à la fin de la partie on en discute avec la personne concernée
- En cas de doute ou de ricochet, se déclarer "out"
- La tricherie démontrée d'un joueur pourra l'exclure de la partie, de même que tout manquement aux règles de sécurité (décision des responsables de l'équipe)
- Tirs à la tête interdits (en cas de tir reflexe, s'excuser immédiatement)
- Tirs freeze : on ne pratique pas
- Tirs à la libanaise interdits
- Teamkill : le joueur touché va au respawn (pas de médecin)
- Grenades, fumigènes et autres artifices autorisés sur validation du responsable de l'équipe
- Réplique touchée = joueur out
- Médic et respawn en fonction du scénario

FIN DE LA PARTIE

- Arrêt de la partie au coup de sifflet (enlever le chargeur engagé, un tir en semi et réplique en sécu)
- Un briefing sera ensuite effectué pour faire un point sur la journée

PUISSANCE DES RÉPLIQUES ET RÈGLES D'ENGAGEMENT

GBB/GBBR/AEG/AEP/SPRING : jusqu’à 330 fps = pas de distance minimum de tir
AEG (full : M249/M60/RPK/LW) : jusqu'à 350 fps = 10 mètres de distance minimum de tir
AEG/GBBR/AEP (semi) : 350 à 400 fps = 5 mètres de distance minimum de tir
Sniper électrique semi) : jusqu’à 425 fps = 10 mètres de distances
Bolt (spring /gaz/éléctrique) : jusqu’à 467 fps = 20 mètres de distance minimum de tir

Bon courage à tous et surtout amusez-vous !
FAST 41

FAST 41 Airsoft

FAST 41 Airsoft

Décret officiel

Décret n° 99-240 du 24 mars 1999 relatif aux conditions de commercialisation de certains objets ayant l'apparence d'une arme à feu

Le Premier Ministre,
Sur le rapport du garde des sceaux, ministre de la justice, du ministre de l'intérieur, du ministre de la défense et du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie.
Vu la directive 98/34/CE du Parlement Européen et du Conseil du 22 juin 1998 prévoyant des normes et des règles techniques, et la lettre parvenue le 28 mai 1997 à la Commission des Communautés européennes par laquelle le gouvernement français a saisi ladite commission :
Vu le code pénal, notamment ses articles 121-2, 121-41, et R.610-1 ;
Vu le code de la consommation, et notamment son article L.221-3 ;
Vu l'avis de la commission de la sécurité des consommateurs en date du 2 juillet 1997 ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
Décrète :

Art.1er - L'offre, la mise en vente, la distribution à titre gratuit ou la mise à disposition à titre onéreux ou gratuit des objets neufs ou d'occasion ayant l'apparence d'une arme à feu, destinés à lancer des projectiles rigides, lorsqu'ils développent à la bouche une énergie supérieure à 0.08 joule et inférieure à 2 joules, sont réglementées dans les conditions définies par le présent décret.

Art.2 - La vente, la distribution à titre gratuit à des mineurs ou la mise à disposition à titre onéreux ou gratuit des produits visés à l'article 1er du présent décret sont interdites.

Art.3 - L'indication de l'énergie exprimée en joules développée par les produits visés à l'article 1er du présent décret doit figurer à la fois sur le produit, sur son emballage et sur la notice d'emploi obligatoirement jointe.

Art.4 - L'emballage ainsi que la notice d'emploi des produits visés à l'article 1er du présent décret doivent indiquer en caractères lisibles, visibles, et indélébiles, les deux mentions :
"Distribution interdite aux mineurs" et "Attention : ne jamais diriger le tir vers une personne".

Art.5 - Est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 5 ème classe :
1° Le fait de vendre, de distribuer à titre gratuit à des mineurs, de mettre à leur disposition à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l'article 1er du présent décret ;
2° Le fait d'offrir à la vente, de mettre en vente, de vendre, de distribuer à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l'article 1er du présent décret en méconnaissant les dispositions des articles 3 et 4 du présent décret.
En cas de récidive, la peine d'amende prévue pour la récidive de la contravention de 5ème classe est applicable.
Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsables, dans les conditions prévues à l'article 131-41 du même code.

Art.6 - Le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de la défense, le secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l'artisanat et le secrétaire d'Etat à l'industrie sont chargés, chaucun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au journal officiel de la République Française. Fait à Paris, le 24 mars 1999.

Par le Premier ministre - LIONEL JOSPIN
Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie - DOMINIQUE STRAUSS-KAHN
Le garde des sceaux, ministre de la justice - ELISABETH GUIGOU
Le ministre de l'intérieur - JEAN-PIERRE CHEVENEMENT
Le ministre de la défense - ALAIN RICHARD
Le secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l'artisanat - MARYLISE LEBRANCHU
Le secrétaire d'Etat à l'industrie - CHRISTIAN PIERRET

FAST 41 Airsoft